Comment tuber un conduit maçonné

DANS : Non classé

Dans quel cas doit-on tuber un conduit de cheminée maçonné :
• Votre conduit est endommagé
• La dimension de votre conduit n’est pas où n’est plus adaptée à votre appareil de chauffage
• Vous avez des doutes sur l’étanchéité du conduit

Il est impératif pour disposer d’un bon tirage et utiliser en toute sécurité votre appareil de chauffage que le conduit de fumée soit adapté et en bon état. Nous vous proposons plusieurs gammes adaptées au tubage des conduits traditionnels et ceux quel que soit la dimensions et forme de votre boisseau.

Si votre conduit maçonné est droit, nous vous recommandons l’usage de nos gamme inox rigide SP304 et SP316. Le SP316 Inox possède une meilleure résistance à la corrosion.
Dans le cas où le conduit dispose d’un dévoiement nous vous recommandons notre gamme de inox flexible Toli-Flex.
Nous fabriquons sur demande toutes pièces permettant de raccorder votre installation existante à votre nouveau tubage.

Le montage des éléments de tubage inox doit être réalisé avec des brides de sécurité. Opérations préliminaires au tubage :
• Avant la mise en place du tube rigide, il sera procédé à un ramonage du conduit de fumée.
• Si ce dernier a fait l’objet de condensations antérieures, il est laissé ouvert en bas et en haut pendant le temps nécessaire à son assèchement.
• Si nécessaire, il doit être réalisé un débistrage mécanique du conduit de fumée.

L’aération de l’espace entre l’ancien conduit et le tube rigide doit être prévue en ménageant une communication avec l’atmosphère par un orifice de 5 cm 2 au minimum en partie haute, et 20 cm 2 au minimum en partie basse. La partie haute doit être protégée contre d’éventuelles rentrées de pluies. Le conduit de fumée métallique doit être fixé par deux colliers, un côté couronnement, l’autre côté embase du conduit, en prenant soin de n’endommager le tube.

Cliquez ici pour découvrir notre gamme SP304
Cliquez ici pour découvrir notre gamme SP316

La gaine flexible TOLI-FLEX doit être fixée par deux colliers, un côté couronnement, l’autre côté embase du conduit, en prenant soin de n’endommager ni la gaine, ni les conduits mitoyens. Les gaines flexibles raccordées à des appareils fonctionnant avec des combustibles solides doivent être à double peau et à paroi intérieure lisse. Il n’est pas admis de tuber un conduit seulement sur une partie de son parcours. Le tubage par gaine flexible doit être réalisé en un seul tenant. Le sens de montage de la gaine flexible (indiqué sur le produit par une flèche) doit être respecté (flèche vers le haut). L’aération de l’espace entre l’ancien conduit et la gaine TOLI-FLEX doit être prévue en aménageant une communication avec l’atmosphère par un orifice de 5 cm 2 au minimum en partie haute, et 20 cm 2 au minimum en partie basse. La partie haute doit être protégée contre ’éventuelles rentrées de pluies. La ventilation partie basse peut être réalisée à partir de l’aménagement d’une hotte de cheminée.

Cliquez ici pour découvrir notre gamme inox flexible Toli-Flex

Ecrit par TSO

Partager